Le grand départ – 2ème avion

Atterrissage musclé à Orly, j’avoue avoir freiné aussi tout en sachant que ça ne servirait à rien.

C’est parti pour 4 bonnes heures d’escale à Orly, heu non, plus de 5 heures (l’avion n’était pas prêt). La dernière heure était de trop pour les buzuks … on ne les tenait plus !!!

Le chat a eu le droit de sortir de son sac, histoire de se dégourdir un peu les pattes.

On change de gamme avec cet avion : des rangées de 10 places au lieu de 4 et écran avec casque pour chaque passager. Sauf qu’avec un buzuk à côté de toi qui bouge sans arrêt et/ou qui dort sur toi impossible de suivre un film (plus un chat qui s’emmêle dans son harnais, miaule, te mord quand tu tentes de l’aider …).

Le repas des buzuks
Le repas des grands
Lever de soleil après une nuit sans sommeil

Je vois le jour se lever à travers le hublot. Les nuages disparaissent peu à peu pour laisser apparaitre la mer. Pas de baleine ni de requin à l’horizon. Pas d’île non plus, nous sommes du mauvais côté.

Ils sont où les cocotiers ???

La mer se rapproche de plus en plus, on commence à voir la piste et tout d’un coup je sens l’avion rouler, freiner … je freine avec :-p … pas trop sinon j’écrase le chat !

Heureusement qu’on a eu un petit déjeuner copieux … on a une sacrée journée qui nous attend !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s